︎

Alan Seeger
« J’ai un rendez-vous avec la mort »

Edition Belin, Condamner la guerre et célébrer la paix




J'ai un rendez-vous avec la Mort à quelque barricade âprement disputée, quand le Printemps reviendra avec son ombre bruissante et que les fleurs de pommier voltigeront dans l’air ! J'ai un rendez-vous avec la Mort quand le Printemps ramènera les beaux jours azurés !

Il se peut qu'elle prenne ma main et me conduise vers son ténébreux domaine, qu’elle close mes yeux et arrête mon souffle... il se peut que je passe encore auprès d’elle. J'ai un rendez-vous avec la Mort sur le versant de quelque colline délabrée, quand le Printemps reviendra faire son tour cette année et qu'apparaîtront les premières fleurs des prés.

Dieu sait qu'il serait meilleur d’être étendu au creux des coussins, dans la soie et le duvet parfumé, où l’amour palpite est un bienheureux sommeil, pouls contre pouls, souffle contre souffle, où les réveils silencieux sont chers… Mais j'ai un rendez-vous avec la Mort, à minuit, dans quelque ville en flammes, quand le Printemps repartira vers le Nord, cette année, et je suis fidèle à la parole donnée : je ne manquerai pas à ce rendez-vous !

Alan Seeger, Le Poète de la Légion Étrangère : ses lettres et poème écrits durant la guerre,réunis par son père et traduit par Odette Raimondi-Matheron, Payot et Cie, 1918.